Journée mondiale de l’enfance

Journée mondiale de l’enfance : le monde se colorie en bleu pour chaque enfant !

Les enfants sont à l’honneur chaque 20 novembre, depuis plus de 20 ans grâce à la Convention internationale relative aux droits de l’enfant adoptée à l’unanimité par l’Organisation des nations unies (ONU).

Aussi connue sous les noms de Journée Mondiale des Droits de l’Enfant ou encore de Journée Internationale des Droits de l’Enfant. La Journée mondiale de l’enfance est une journée porteuse de message d’espoir et de solidarité pour tous les enfants. Elle a pour thème cette année « les enfants prennent les commandes et peignent le monde en bleu », qui met l’accent sur la scolarisation des enfants quelles que soient leur origine et leur appartenance.

Cette occasion est marquée par une multitude d’activité comme des : ateliers et conférence-débats, activités liées à la danse, au cinéma et à la lecture, des activités de coloriage, … des collectes de fonds destinés à des associations humanitaires qui luttent pour le droit des enfants, organisé par les acteurs du monde de l’enfance afin de sensibiliser le public sur la question du respect des droits des enfants.

Pourquoi une journée spéciale dédiée aux enfants ?

Les enfants sont plus vulnérables que les adultes. Tous les jours, les enfants sont privés de leurs droits parce qu’ils n’ont ni droit de vote ni influence politique ou économique, parce que le développement sain des enfants est crucial pour l’avenir de toute société.

La journée mondiale de l’enfance permet de remettre les droits de l’enfant à l’ordre du jour. Elle vise à attirer l’attention sur un enjeu important : le bien-être des enfants du monde entier. Cette journée a pour mission de garantir aux enfants du monde entier des droits.

Que retenir de la Convention des droits de l’enfant ?

La convention internationale relative aux droits de l’enfant (CIDE) affirme qu’un enfant n’est pas seulement un être fragile qu’il faut protéger, mais plutôt une personne qui a le droit d’être : éduqué, soigné, protégée contre toutes formes de discriminations, avoir une alimentation suffisante et équilibrée avoir un refuge et des conditions de vie décentes, quel que soit l’endroit du monde où il est né. Et aussi qu’il doit avoir le droit de s’amuser, jouer et avoir des loisirs et de s’exprimer de façon librement.

Malgré cette convention, il reste beaucoup à faire des droits et des réalités. Les droits ne sont pas mis en pratique, pour les enfants comme pour tous. Promouvoir les droits des enfants, c’est tout d’abord crée des conditions sociales, économiques et culturelles afin que tous puissent y accéder !

admin5335 Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *