Veillez à la durabilité de votre matelas

Prendre soin d’un nouveau matelas,  c’est faire en sorte qu’il conserve les caractéristiques qui vous ont séduit aussi longtemps que possible. En premier lieu, évitez de fumer au lit ou de placer votre matelas à proximité d’une flamme. Si des composantes prennent feu, les gaz qui émaneront de votre literie seront extrêmement nocifs.

Qu’il s’agisse d’un enfant ou d’un adulte, personne ne doit sauter sur le matelas ni même s’y tenir debout. Cela entraîne une concentration excessive de la charge subie par le matelas qu’il s’agisse d’un matelas à ressorts ou d’un matelas pas cher mémoire de forme.

Si vous remarquez des tâches, évitez les produits chimiques. Utilisez plutôt des produits spécialement conçus pour le nettoyage de la literie. Un détergent synthétique aurait pour effet de compresser certains composants du matelas, ce qui accélèrerait sa dégradation.

Vous n’appréciez pas le nouveau confort de couchage et vos envisagez d’insérer une planche entre votre sommier et votre matelas ? Ne le faites surtout pas. Rappelez-vous qu’il faut de la patience pour vous habituer à votre nouvel élément de literie. En outre, cet inconfort signifie peut-être que le sommier n’est pas adapté à votre matelas actuel.

Certains acquéreurs s’empressent d’enlever l’étiquette sur leurs matelas. Mais en fait, ce sont des gages de qualité qui vous offrent la possibilité de faire valoir vos droits en termes de garantie. Il en va de même pour la facture et/ou le reçu relatif à votre achat.

Protégez votre matelas !

Pour une meilleure hygiène et une plus grande durabilité  nous vous recommandons de protéger votre matelas par une alèse imperméable lavable en machine. L’alèse se positionne directement sur le matelas, nous vous conseillons d’ajouter un drap housse par-dessus l’alèse pour plus de confort et de protection.

Faites aérer votre chambre !

 

La plupart des coutils des matelas proposés sur direct-matelas.fr sont traités, anti-bactéries, anti-moisissures. Pour encore plus d’hygiène, aérez votre chambre au moins 5 minutes par jour!

L’air de nos intérieurs se pollue beaucoup plus vite que l’air extérieur. Et oui, nos habitats sont de plus en plus isolés et l’air à moins de chance d’entrer et donc de se renouveler. Chacun de nous dégage de l’humidité qui peut se transformer en moisissure si votre intérieur est mal aéré, et cela peut même entraîner des maux de tête. Renouveler l’air permet également de tuer les microbes et d’éviter leur prolifération. Hiver comme été : aérez ! Si vous avez peur que votre chambre perde toute sa chaleur et mette du temps à se réchauffer, pas d’inquiétude. Sachez que vos meubles, votre sol, votre plafond et vos murs sont à température ambiante et ne perdront pas leur chaleur instantanément, ils  vous permettront, une fois les fenêtres fermés, de réchauffer votre pièce.

Carole Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *