travailleurs isolés

Quels risques pour les travailleurs isolés et comment les éviter ?

Des professions peu communes comme travailleur forestier et gardien de phare se rapportent à ce que l’on appelle « un travail isolé ». Ce dernier implique de ne compter que sur soi-même pour mener à bien l’exécution des tâches. Il est évident que cette isolation expose la personne concernée à de nombreux risques. Après les avoir présenté, cet article vous informe des mesures appropriées pour les minimiser.

Quels sont les dangers potentiels du travail isolé ?

Si la probabilité d’interagir avec une autre personne est très faible dans le cadre d’un travail isolé, https://bebooda.fr/ parle de change des chances d’y rencontrer un accident sont supérieures à la normale. Voici 3 formes de risques auxquelles vous vous confronterez si vous choisissez ce type de poste :

  • À force d’être isolé sur le long terme, vous éprouverez un besoin urgent de contact humain. Dans le cas où ce besoin n’est pas assouvi, vous risquerez de tomber en dépression, ce qui pourrait influencer négativement votre performance au travail.
  • Étant donné que vous verrez très peu de personnes lors de votre service, il vous sera extrêmement difficile d’appeler de l’aide lorsque vous ferez face à un danger.
  • Votre isolement à durée indéterminée pourrait augmenter les chances de vous faire agresser. En prenant conscience de cela, vous ne tarderez pas à ressentir beaucoup d’anxiété et de stress, ce qui vous empêchera de vous concentrer correctement.

Fort heureusement, des solutions adaptées comme la protection de travailleur isolé sont prévues pour maîtriser les risques cités ci-dessus.

Un exemple d’alternative pratique : la protection de travailleur isolé

Le principal point faible pour un employé ayant un poste isolé est le fait de n’avoir personne sur qui compter quand il fait face à un danger. Il est dans le rôle de l’employeur de trouver les mesures adéquates pour empêcher l’apparition d’un tel risque.

Parmi les dispositif de communication sûrs qu’un travailleur peut utiliser, il y a la Protection des Travailleurs Isolés ou PTI. Actuellement connue sous le nom de Dispositif d’Alerte pour Travailleurs Isolés (DATI), cette méthode est pratique pour appeler de l’aide lorsque vous êtes en danger.

De manière précise, le DATI est un outil qui transmet des messages d’alarme à un surveillant. Ce dernier se chargera par la suite de déclencher les secours nécessaires. Pour que l’intervention se fasse le plus vite possible, l’alarme est accompagnée de données de localisation comme les coordonnées GPS.

Le déclenchement du dispositif peut se faire de 2 manières différentes :

  • Soit volontairement via un bouton d’alerte que le salarié isolé appuie.
  • Soit automatiquement. Par exemple, si vous ne bougez plus ou encore quand le dispositif est arraché, ce dernier envoie systématiquement un signal pour alerter les secours.

Redoublez d’attention lorsque vous utilisez un DATI, car une mauvaise manipulation ou d’autres paramètres pourraient troubler son bon fonctionnement :

  • Respectez bien le mode d’utilisation du dispositif afin de ne pas faire de fausses alarmes.
  • Vérifiez que le boîtier soit bien alimenté et en état de marche pour émettre des signaux d’alerte.
  • Assurez-vous que vous vous trouvez dans une zone qui n’obstrue pas la fréquence que votre DATI utilise.

admin5335 Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *