Quelles sont les principales techniques d’élagage?

Pour élaguer un arbre, un minimum de compétences est requis. En effet, ce n’est pas tout le monde qui peut s’en charger. Il s’agit d’une opération dangereuse et sa réalisation requiert un savoir-faire particulier, ne serait-ce que pour la manipulation de certains outils de coupe. Aussi, on peut noter la complexité de certaines techniques de taille. Concernant plus particulièrement ces dernières, il en existe trois. Découvrez, ci-après, quelles sont les différentes méthodes d’élagage.

La technique d’élagage douce

Il s’agit d’une méthode d’entretien régulier et progressif qui vise à harmoniser la structure de l’arbre. Cette taille est réalisée de façon douce et raisonnée, tout en respectant la forme naturelle de l’arbre. Il est alors question de rectifier les branches qui dépassent ainsi que d’équilibrer le port de l’arbre. Cette technique est généralement pratiquée sur un arbre dont la croissance ne représente aucunement une source de gêne pour l’entourage. Pendant l’opération, on ne touche pas aux grosses branches lesquelles sont plus longues et difficiles à cicatriser. Généralement, la taille s’opère avant la croissance des branches indésirables pour éviter la coupe lorsqu’elles seront trop grandes. Ainsi, au cours de la taille douce, on s’attaque aux petits rameaux dont le diamètre ne dépasse pas les trois centimètres. Ceci est nécessaire afin d’optimiser le processus de cicatrisation et, par la même occasion, la santé de l’arbre.

Aussi, c’est une méthode de taille raisonnée, c’est-à-dire, que l’on n’élimine que ce qui est superflu et encombrant. Il s’agit donc de supprimer uniquement les gourmands, les branches en mauvais état et le bois mort. Pendant la coupe, il faut faire attention de ne pas blesser l’écorce de l’arbre.

En outre, il est important de préserver l’équilibre entre la couronne et le tronc de l’arbre. Il ne suffit pas simplement d’arracher les branches le long du tronc de l’arbre. La réduction du volume de la couronne est aussi nécessaire pour harmoniser le port de l’arbre.

La technique d’élagage sévère et ponctuelle

Cette technique, quant à elle, cause beaucoup plus de tort à l’arbre que la précédente. Il s’agit ici de modifier complètement la structure de l’arbre. Sa silhouette naturelle n’est donc plus préservée. Toutefois, il faut éviter de couper plus qu’il n’est permis, car cela pourrait être fatal pour la plante. Il est important de toujours garder à l’esprit que le but n’est pas de condamner l’arbre. Ce dernier doit pouvoir se rétablir après l’opération.

Bien qu’il s’agisse d’une taille sévère, il faut tout de même éviter de couper des branches de trop grands diamètres. Ces dernières se retrouvent surtout sur des arbres adultes. Donc l’élagage sévère est à proscrire sur de grands arbres sauf en cas de nécessité absolue, pour des raisons de sécurité par exemple. Aussi, la suppression de plus de 30% du volume de la couronne en une seule fois est interdite. L’équilibre constant entre les racines et le feuillage d’un arbre est à respecter au risque d’asphyxier la plante.

L’élagage en marotte

Enfin, la troisième technique c’est celle en marotte laquelle se pratique sur de nombreux arbres en ville. Elle consiste à limiter le développement de l’arbre en le maintenant dans une forme précise. De cette manière, cette technique favorise la pousse rapide des rejets. Ces derniers prennent le plus souvent naissance à partir d’un bourrelet cicatriciel. Une fois le rejet supprimé, il se forme sur le bout de la branche un second bourrelet. L’accumulation de plusieurs bourrelets cicatriciels au niveau de l’extrémité de la branche forme une boule qui constitue « la marotte ». Cette dernière ne doit être coupée en aucune façon, car elle risque fort de ne pas cicatriser.  

Pour réaliser ces différentes techniques d’élagage, il est recommandé de faire appel à cet elagueur expérimenté situé dans le 07 qui est un expert dans ce domaine. En contactant cet artisan, vous bénéficierez d’une qualité de travaux exceptionnelle.

Carole Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *