Poser une gouttière : quelles sont les étapes à suivre ?

La gouttière est un élément clé de la maison. Pour conserver son bon état, son installation est cruciale. En effet, les eaux de pluie sont collectées et évacuées par la gouttière. Cette dernière empêche de ce fait les stagnations sur la toiture et garde les fondations à l’abri de l’humidité. Néanmoins, la pose de cet élément est une tâche complexe qu’il est préférable qu’un professionnel en prenne la charge. Malgré cela, elle peut être à la portée des plus bricoleurs, sous réserve de disposer des matériels et des équipements adéquats. Si vous avez décidé de poser vous-même votre gouttière, cet article est pour vous. Retrouvez dans les lignes suivantes les étapes de cette opération.

Étape 1 : l’organisation du chantier

Afin d’éviter les va-et-vient sans fin, il est primordial d’avoir à portée de main tous les matériels dont on aura besoin. En conséquence, pour la pose de gouttière, il vous faudra entre autres une perceuse, un cordeau, une visseuse, un tournevis, une scie à métaux et un mètre. 

Rappelons que la pose de gouttière est une activité qui se pratique en hauteur. Pour garantir votre sécurité, l’utilisation d’un échafaudage est vivement conseillée. En revanche, si vous vous servez d’une échelle, assurez-vous qu’elle est bien stable. Dans tous les cas, sachez que cette opération nécessite l’intervention de deux personnes au minimum. Ainsi, demandez à une autre personne de vous aider. Vous pouvez également contacter ce couvreur professionnel dans le 02 pour exécuter cette tâche. 

Étape 2 : la préparation de la pose

Après avoir transporté le nécessaire sur le chantier, il est temps d’entamer la préparation de la pose de cet élément de la toiture. C’est à ce stade que la longueur de la gouttière sera déterminée. Pour ce faire, il faudra définir l’emplacement du crochet le plus haut en partant de l’extrémité de la planche de rive. Fixez-y une vis et attachez-y le cordeau pour vous servir de guide.

Pour poursuivre, le cordeau en question sera déroulé jusqu’à l’autre extrémité de la planche de rive. C’est à ce moment que le point de fixation du crochet le plus bas, en l’occurrence celui au niveau de l’évacuation, sera décidé.

Étape 3 : la mise en place des crochets

Les crochets sont les pièces qui vont supporter la gouttière. Leur installation requiert une pente de 5mm par mètre. Ceci étant fait afin d’éviter la stagnation d’eau et assurer la bonne évacuation des eaux de pluie. Entre chaque crochet, une distance d’au moins 40 à 50 cm devra être établie. Par ailleurs, il faudra laisser une distance de 5 cm entre un crochet et les éléments d’angle. Le respect de ces mesures est capital en ce sens où il assure la stabilité de l’installation. Cependant, il est plus judicieux de laisser un couvreur s’occuper de cette tâche pour assurer le bon fonctionnement de la gouttière.

Étape 4 : la pose de la gouttière

Après la fixation des crochets, vous pouvez vous attaquer à la pose de la gouttière. Il faut veiller à ce que les fonds de gouttières soient bien collés à l’extrémité du toit. Vous pourrez par la suite clipper les éléments de la gouttière les uns avec les autres en suivant le sens de la pente jusqu’à la descente.

Ici encore, nous vous encourageons à solliciter l’aide d’un spécialiste en travaux de toiture. La pose d’une gouttière est en effet plus complexe qu’elle le parait. De plus, l’intervention d’un professionnel garantit la parfaite étanchéité de l’ouvrage.

Étape 5 : l’installation de la descente

L’assemblage de la descente se fait au sol. Elle sera ensuite raccordée à la gouttière au moyen d’un coude formant un S. Pour bien la fixer, la pose de colliers sous chaque manchon est nécessaire. En outre, cet élément sera fixé au mur à l’aide d’une attache chevillée. Le raccordement de la descente avec le regard ou le colleteur d’eau termine les travaux.

Carole Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *