Perfectionnement du ravalement de façade : utilisation du bois brulé

 Le bardage en bois brûlé, ou Shou Sugi Ban ou encore Yakisugi, est une technique traditionnelle japonaise. Il figure parmi les alternatives de revêtement de façade pour ceux qui sont adeptes de l’écologie. Ce type de bardage est visuellement attrayant, et offre une finition naturelle à votre maison. Ainsi, il est composé entièrement de bois naturel, il est à la fois écoénergétique et écologique. Cependant, le Yakisugi est peut-être une technique traditionnelle, mais il suit également la tendance actuelle en termes de design extérieur. Alors quels sont les avantages de l’utilisation du bois carbonisé pour la finalisation des travaux de ravalement de votre façade ?

Les avantages du bardage en bois carbonisé

Souvent utilisé sur les ossatures d’un bâtiment ou d’une maison, il est désormais possible d’utiliser le bois carbonisé en revêtement mural extérieur. Et le bardage en bois brûlé offre de nombreux avantages, tels que :

  • La coloration définitive : À la différence du bois classique, le bois carbonisé apporte une teinte naturelle qui ne se décolore pas au fil du temps. Ainsi, même sous l’exposition au vent, à la pluie et au soleil, ce type de revêtement ne change pas d’apparence.
  • La résistance remarquable : contrairement au bois ordinaire, le bois traité par carbonisation résiste au temps, à l’humidité, au feu, aux attaques des insectes et aux différentes conditions climatiques.
  • La facilité d’entretien : pour conserver sa belle couleur naturelle et préserver ses propriétés, tout ce que vous devez faire est de lubrifier votre bardage de bois carbonisé, une fois tous les dix ans
  • Le respect de l’environnement : le bardage en bois brulé est totalement naturel. C’est une solution de revêtement de façade non toxique et sans impact négatif sur l’environnement.
  • La solidité : le bois carbonisé est dur et imputrescible. La couche qui se durcit suite à la méthode de brûlage offre une ténacité à la lame de bardage en bois carbonisé

ainsi, la technique du shousugi ban repose sur le fait de brûler superficiellement le bois. Et pour avoir une belle texture, il est conseillé de faire appel à un artisan façadier comme celui-ci https://www.facadier-59.fr qui propose ses prestations dans le Nord.

La pose du revêtement de la façade en bois brulé

En construction comme en ravalement de la façade, le bois est très toujours apprécié. Par la technique de Yakisugi, le bois résiste à l’humidité et rend la façade plus étanche. Ainsi, l’utilisation du bois brulé peut être bénéfique surtout en termes d’étanchéité et d’isolation. Cependant, pour parfaire la finition de votre ravalement de façade en bois carbonisé, vous avez le choix entre les différentes manières de poser les bardages comme :

  • La pose inclinée ;
  • La pose cintrée ;
  • La pose verticale ou horizontale à recouvrement ;
  • La pose horizontale ou verticale à embrèvement ;

Pour la pose de ce type de bardage, il est évident de faire appel à un ravaleur, car cela nécessite un savoir-faire afin d’assurer la bonne évacuation des eaux. Il est aussi capital de diagnostiquer l’état de votre façade et définir si le projet est faisable. Il est également important de s’informer auprès de votre mairie, car la couleur ou le revêtement de la façade dans votre localité peut être régi par le plan local d’urbanisme.

Carole Auteur