Assainissement

L’importance de l’assainissement des eaux usées

Afin d’assurer la santé, le confort et la sécurité des habitants d’un logement, les travaux d’assainissement des eaux usées sont indispensables. Etant donné que les eaux usées provenant des domiciles sont souvent remplies des matières organiques et chimiques issues des produits qu’on utilise au quotidien, elles peuvent avoir des effets dangereux sur la santé des êtres humains ainsi que sur l’environnement. C’est pour cette raison qu’il est obligatoire de traiter les eaux usées avant de pouvoir les rejetées dans la nature.

Un système d’assainissement conforme aux normes

Si votre habitation ne peut pas être raccordée à un réseau d’assainissement collectif, l’installation d’un système autonome est nécessaire. Simple à aménager et pratiquement facile à entretenir, la fosse toutes eaux représente la meilleure alternative vu qu’elle est moins perturbante et plus économique que la fosse septique. Ce système est constitué d’un réservoir souterrain qui a pour rôle de recueillir les eaux vannes ainsi que les eaux ménagères dégagées de votre habitation.

Vu les effets néfastes des eaux usées et l’importance de l’assainissement, le respect de certaines normes s’imposent. Le premier point à retenir est que le système d’assainissement individuel doit être raccordé à un réseau commun de collecte des eaux usées au bout de deux ans après sa mise en place. Le deuxième point est qu’un système non raccordé à un réseau de collecte doit forcément être entretenu régulièrement par un contrôleur agréé.

Pour préserver l’environnement et garantir votre confort, vos travaux assainissement doivent être effectués par des professionnels du domaine. Ainsi, vous pouvez garantir la qualité et la durabilité de votre système d’assainissement individuel. L’équipe d’experts vous assure également la pérennité dans vos matériels.

Comment choisir le meilleur système d’assainissement ?

Afin de choisir le système d’assainissement individuel le plus convenable à vos besoins, quelques points doivent être vérifiées.

Tout d’abord, il faut que vous regardez le niveau de consommation d’eaux moyenne dans votre demeure. Cette procédure doit comprendre toutes les fonctions, de la cuisson à la baignade, allant même à l’arrosage de votre jardin. Le bon point de départ à suivre est de choisir un modèle de fosse qui peut contenir jusqu’à deux fois votre niveau de consommation quotidienne. Un autre point à considérer est la taille de votre habitation. En effet, une grande maison contient plus de personnes, ce qui signifie une consommation plus importante d’eaux. 

En outre, il faut penser à la conception de votre installation. C’est-à-dire qu’il faut penser à choisir le matériel le plus robuste afin d’assurer un système non collectif résistant et qui fonctionne correctement.

Le type de sol sur lequel votre fosse septique ou votre fosse toutes eaux sera installée est également à prendre en considération. D’ailleurs, un type de matériel spécifique est conçu pour les endroits avec du gravier ou avec des sols de sable grossier.

 A cet égard, votre municipalité peut exiger certaines règles à suivre telle que la taille de fosse. Ainsi, vous devez vérifier ces règles et optez pour une installation conforme aux normes.

Maintenance des installations septiques

L’installation d’un système d’assainissement autonome, qu’il s’agisse d’une fosse septique ou une fosse toutes eaux, nécessite un entretien régulier. La fréquence de cet entretien dépend de différents facteurs, notamment la quantité d’eaux consommée, le nombre des habitants de la demeure et le volume de solides qui se trouvent dans les eaux usées. Le pompage de votre fosse et le curage sont des étapes nécessaires afin de dégager les matières solides qui se trouvent dans la cuve et d’assurer une bonne évacuation des eaux. Le bac à graisse s’avère un élément nécessaire pour faciliter l’évacuation des eaux vu qu’il sert à séparer les matières solides des matières flottables.

Carole Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.