streetwear

Les origines du streetwear : Qu’est-ce que c’est et comment le porter ?

Culture punk, surf et skate


Bien que l’on ne sache pas exactement quand et comment le streetwear est apparu, on pense qu’il a commencé dès la fin des années 1970. C’était une époque passionnante, avec l’émergence du punk rock et les débuts du hip-hop. Les marques de streetwear de la fin des années 70 et des années 80 se sont donc fortement inspirées de l’esthétique « do it yourself » des cultures punk, new wave et heavy-metal.

De nombreux surfeurs et skateurs ont également adopté cette approche DIY, produisant leurs propres planches de surf et des T-shirts cool avec leurs propres motifs. Le plus notable des pionniers du T-shirt DIY est le concepteur de planches de surf Shawn Stussy, qui a commencé à vendre des T-shirts imprimés portant la même signature qu’il avait apposée sur ses propres planches de surf personnalisées. À mesure que Stussy est devenu une icône culte, la popularité de ses planches de surf et de ses vêtements a également augmenté.

C’est en raison de la notoriété de Stussyque certains pourraient affirmer que le streetwear a moins à voir avec l’expression urbaine qu’on ne le pensait auparavant, puisque c’est une société de surf qui a été le tremplin du succès ultime du streetwear. Cette notion est parfaitement résumée dans le magazine complex, qui souligne que ;

« Stussy a pris une marque de t-shirts à multiples facettes, diversifiée sur le plan subculturel, basée sur le style de vie de la Californie du Sud, et a imité la sensation limitée d’une marque de luxe haut de gamme. Et ce sont là les deux composantes les plus importantes de ce qui fait d’une marque une marque de streetwear : les t-shirts et l’exclusivité »

Mais cette notion doit être prise avec un grain de sel, car on ne peut ignorer que le streetwear a également été influencé par la scène punk rock. Faisant écho à l’anticulture et au style « brut de décoffrage » du genre punk rock lui-même, les artistes produisaient leurs propres mixtapes musicales, puis leurs propres T-shirts et produits dérivés pour les vendre à leurs fans, à l’instar de Stussy lui-même.

Un mouvement populaire


Au milieu des années 1980, Nike domine le marché des baskets de la mode urbaine, et d’autres marques de vêtements comme Champion et Timberland sont également étroitement associées à la scène. Au milieu des années 90, l’avènement de la culture « bling-bling » a été à l’origine de l’augmentation du nombre de marques de luxe qui ont commencé à s’aventurer sur le marché du streetwear, comme Gucci et Burberry.

En définitive, la mode streetwear est généralement considérée comme le mouvement des gens. C’est quelque chose qui n’a pas de règles strictes, et qui change et évolue toujours en fonction de la rue (ou, pour le dire d’une manière un peu moins ringarde, des influences extérieures de la culture populaire et des sous-cultures). Certains affirment que le streetwear est né d’une réaction aux styles produits en masse dans les centres commerciaux et qu’il s’agissait d’un moyen pour les gens de s’exprimer, en créant leurs propres styles afin de se démarquer de la monotonie du courant dominant.

Et cela peut très bien être vrai. Mais il est peut-être ironique qu’aujourd’hui, de nombreux articles de mode produits en masse prétendent vendre du « streetwear », dans la mesure où ils affichent simplement une influence streetwear distincte. En gardant cela à l’esprit, il faut dire que si vous voulez arborer un authentique look streetwear, vous feriez mieux d’acheter auprès de créateurs indépendants ou de chercher sur des marchés plus « alternatifs » 😉

Carole Auteur