Bypass

Le bypass pour un court-circuit gastrique !

Le bypass l’une des techniques les plus réussies dans le monde de la chirurgie bariatrique. Découvrons ensemble les candidates et les candidats idéales, les exigences, les effets et les risques pour cette technique chirurgicale.

Qui peut bénéficier du bypass  pour vaincre son obésité massive ?

La technique Bypass ou appelée aussi le court-circuit gastrique est destinée aux patients qui souffrent d’un indice de masse corporel supérieur à 40kg/m². Les patients ne doivent pas aussi présenter des contraintes pour la chirurgie et l’anesthésie.

Elle consiste à réduire le volume de l’estomac et à modifier le circuit alimentaire. En effet, les aliments après une trans-section verticale de l’estomac et la création d’une poche de capacité restreinte, ne passent plus par le circuit normal (estomac et partie supérieure du tube digestif), ils vont directement dans la partie moyenne de l’intestin grêle appelé jéjunum.

Qu’apporte le bypass après l’intervention ?

La Chirurgie faisant appel au bypass agit sur le système gastrique en :
_ Réduisant le volume de l’estomac comme la chirurgie par la sleeve gastrique 
_ Réduisant la digestion des aliments et les nutriments comme la graisse

_ Réduisant la sensation de la faim en diminuant le taux de l’hormone de ghréline.
_ Apportant un malaise général dû à l’ingestion des aliments très sucrés en quantité importante.

Les effets associés au bypass

Le confort alimentaire est meilleur pour cette technique dont la fréquence de vomissement est faible. Cette chirurgie nécessite la modification des habitudes alimentaires durant les premiers mois qui suivent l’intervention. Il est conseillé donc de prendre trois repas avec deux ou trois collations pour subvenir aux besoins de l’organisme.

Pour éviter le syndrome de dumping ou le malaise apporté par l’ingestion de grande quantité de sucre, il est conseillé d’éviter les grignotages assez sucrés. 

Pour subvenir aux besoins de l’organisme, les médecins prescrivent quelques vitamines et oligoéléments pour éviter les déséquilibres qui en découlent. Le suivi postopératoire par le nutritionniste et la réalisation de bilan alimentaire sont exigés pour s’alimenter de manière équilibrée et éviter la reprise de poids dans les premières années qui suivent le bypass Tunisie.

Les risques probables suite au bypass

Le bypass est un acte chirurgical comme toutes les chirurgies, il peut être suivi de certaines complications comme l’infection, l’hémorragie et etc. L’abcès et la fistule sont parmi les complications spécifiques au bypass, qui nécessitent une reprise chirurgicale pour effectuer un drainage ou un jeûn absolu de plusieurs jours pour faire face au péritonite.

L’engagement du patient, est primordial pour la réussite de son bypass

Quelle que soit la technique de la chirurgie bariatrique mise en œuvre, le rôle du patient reste la condition obligatoire pour réussir l’intervention sur tous les plans. Pour cela, le patient doit s’engager à modifier ses  habitudes alimentaires pour toujours, et pratiquer une activité physique qui lui permettra de rester en bon état. 

Il doit aussi prendre au quotidien des vitamines, des minéraux, des oligoélément pour satisfaire tous ses besoins. Le suivi médical pluridisciplinaire est aussi conseillé pour éviter tous les risques surtout durant les premiers mois postopératoires. 

admin5335 Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *