Conseils pour votre première conduite en solo

Vous venez de passer votre permis de conduire et vous êtes maintenant prêt à faire votre première conduite en solo ? C’est un moment dont tous les automobilistes se souviennent et l’une des plus grandes étapes de la vie. Mais c’est aussi, et c’est compréhensible, une expérience éprouvante pour les nerfs. Tout en apprenant à conduire, vous avez toujours eu quelqu’un pour vous soutenir et vous aider dans une situation délicate. Cependant, conduire seul signifie que chaque décision vous appartient désormais, qu’il s’agisse de savoir à quel moment passer la vitesse ou non. Bien que vous en soyez plus que capable, la première fois que vous prenez le volant sans ce filet de sécurité qu’est la présence d’une autre personne peut être effrayante.

Dans cet article, nous examinons les meilleurs conseils pour votre première conduite en solo. Mais d’abord, nous voulons vous rappeler que votre première conduite après avoir réussi votre test n’a pas à être en solo.

De nombreuses personnes sont capables de monter directement dans leur voiture et de partir après avoir passé leur test, et si vous êtes assez confiant pour le faire, c’est génial ! Cependant, si vous êtes encore nerveux, pourquoi ne pas demander à quelqu’un de s’asseoir avec vous pour votre premier trajet ? Vous pourriez même lui demander de s’asseoir à l’arrière, là où vous ne pouvez pas le voir, pour que vous ayez l’impression de conduire seul jusqu’à ce que vous vous sentiez assez confiant pour le faire pour de vrai.

Une fois que vous êtes prêt à conduire seul, rappelez-vous ces conseils pour votre première conduite en solitaire.

Éteignez votre téléphone portable et ne le laissez pas dans votre champ de vision

Les téléphones portables sont une incroyable distraction au volant et leur utilisation est illégale. Votre téléphone doit donc toujours être hors de vue et hors de l’esprit. Pour votre première conduite, nous vous suggérons d’aller un peu plus loin et de l’éteindre ou de l’allumer en silence et de le garder loin de votre champ de vision. Peut-être dans votre boîte à gants ou dans le compartiment de rangement derrière votre siège. De cette façon, vous ne risquez pas de vous distraire et vous ne serez pas tenté de le vérifier en conduisant.

Conduisez dans un endroit où vous ne risquez pas de voir des personnes que vous connaissez

Une autre distraction peut être les personnes et les choses qui se passent à l’extérieur de votre véhicule, et comme vous le savez par la partie sur la perception des dangers de votre examen théorique, vous devez être sur un pied d’alerte lorsque vous conduisez. En particulier pour ceux qui vivent dans des petites villes et des quartiers, il peut être payant de conduire dans un endroit où vous avez moins de chances de connaître les gens qui marchent sur le bord de la route.

Qu’ils essaient de vous faire signe pour une petite discussion, qu’ils en profitent pour vous demander de les déposer ou même pour vous faire un signe, ce sont là de petites distractions que vous pouvez essayer d’atténuer pour votre première conduite.

Montrez aux gens que vous êtes un nouveau conducteur avec des plaques P

Le fait de bloquer un feu de circulation ou de prendre votre temps pour une manœuvre peut souvent vous donner l’impression de retarder les autres. Et, même si vous n’êtes probablement pas dans l’erreur, vous pouvez avoir l’impression que tous les yeux sont tournés vers vous. Les plaques P sont un excellent moyen de montrer à ceux qui vous entourent que vous êtes un nouveau conducteur et que vous pouvez être légèrement inquiet sur la route.

Vous pouvez vous les procurer dans la plupart des garages, des grands supermarchés et des magasins d’automobiles, et elles sont faciles à appliquer sur votre voiture car elles sont magnétiques. Ainsi, vous pouvez avoir l’esprit tranquille, car votre entourage sait que vous êtes nouveau dans ce domaine et qu’il saura vous accorder un espace et une considération supplémentaires.

De même, si votre voiture est équipée d’une boîte noire, vous pouvez obtenir des autocollants qui l’indiquent également aux autres conducteurs sur la route.

Essayez de rester calme et de garder votre sang-froid

Ce conseil peut sembler évident, mais il peut être facile de se faire secouer lors de votre première conduite en solo. En gardant votre calme et votre sang-froid, vous serez plus concentré et capable de conduire à un niveau supérieur. Si vous vous sentez plus anxieux que vous ne le souhaitez, vous pouvez toujours vous garer, vous garer et prendre une minute pour respirer et vous calmer avant de reprendre la route. Ce n’est pas une course.

Faites des trajets courts et doux pour commencer

Il peut être naturel de vouloir faire un trajet plus long lors du premier passage, après tout, vous êtes maintenant libre de conduire aussi longtemps que vous le souhaitez et où vous voulez. Toutefois, pour vos premiers trajets en solo, nous vous recommandons de les faire courts mais doux. Qu’il s’agisse de faire le tour de votre propriété ou d’aller faire un tour rapide au supermarché en voiture, un itinéraire plus simple que vous connaissez bien vous permettra de vous habituer à conduire en sécurité et de vous préparer à ces longs trajets.

Profitez-en, vous êtes passé pour une raison

Enfin, et surtout, vous devez vous rappeler que vous avez réussi votre test pour une raison. Vous apprenez à conduire depuis un certain temps déjà et vous ne seriez pas là si votre instructeur et l’examinateur ne pensaient pas que vous êtes prêt. Vous devez avoir confiance en votre capacité à le faire, et vous pouvez le faire.

Conseils pour votre première conduite en solo :

  • Éteignez votre téléphone portable et ne le laissez pas dans votre champ de vision
  • Conduire dans un endroit où vous ne verrez probablement pas de gens que vous connaissez
  • Montrer aux gens que vous êtes un nouveau conducteur avec des plaques P
  • Essayez de rester calme et de garder votre sang-froid
  • Faites un voyage court et agréable
  • La rendre à la fois amusante et confortable
  • Profitez-en, vous êtes passé pour une raison

Nous vous souhaitons bonne chance pour votre premier voyage en solo, même si nous sommes sûrs que vous n’en avez pas besoin ! Au fil du temps, vous serez de plus en plus à l’aise au volant et un jour, vous vous demanderez pourquoi tout ce tapage était si important.

Carole Auteur