Comment s’opère la taille des arbres fruitiers?

Pour que la récolte reparte de plus belle, les arbres fruitiers ont besoin d’être taillés. Cette opération ne leur procure pas uniquement plus de vigueur. Elle optimise la qualité et la quantité des fruits produits. La taille devra cependant se faire selon certaines règles de base. En effet, une taille mal exécutée peut nuire à la plante, voire entrainer son dépérissement. Si vous avez des arbres fruitiers dans votre jardin, ou si vous possédez un verger, cet article est pour vous. Retrouvez dans ces quelques lignes comment s’opère la taille de ces arbres.

Quelle est la période propice pour tailler ses arbres fruitiers?

En fonction de leur espèce, certaines périodes sont plus favorables pour tailler les arbres. Il en va de même pour les fruitiers. En effet, le moment idéal pour les tailler varie selon qu’il s’agit d’arbre à pépin ou d’arbre à noyau. Dans tous les cas, il est préconisé de se fier aux avis et conseils d’un spécialiste en arboriculture comme l’élagueur.

Dans le premier cas, la taille est réalisée avant la montée de sève. L’hiver est donc la saison à privilégier. Durant celle-ci, les plaies issues de la coupe se cicatriseront mieux. Il faut noter que les rameaux des arbres à pépin donnent des fruits plusieurs fois avant de devenir stériles.

Contrairement à cela, les arbres à noyaux se taillent idéalement après la récolte. En effet, après avoir porté des fruits, leurs rameaux deviennent stériles définitivement. Il convient donc de s’en débarrasser. Par contre, ces arbres fruitiers n’apprécient pas les tailles hivernales. Les plaies qui en résultent  sont d’ailleurs plus enclines à s’infecter.

Malgré tout, prenez soin de protéger les plaies résultant de l’élagage des arbres fruitiers. Pour ce faire, appliquez-y du mastic cicatrisant.

Quelles sont les différentes techniques de taille d’arbres fruitiers?

Généralement, la technique de taille varie en fonction de l’âge du sujet. On distingue principalement trois méthodes.

La taille de formation des arbres fruitiers

Elle est exclusivement réservée aux jeunes arbres. Comme son nom l’indique, cette technique permet de façonner ce dernier de sorte à lui donner la forme que vous souhaitez. Elle consiste à répartir équitablement les branches qui formeront la future charpente de l’arbre. La taille de formation peut s’effectuer à la fin de l’automne et durant l’hiver. Les périodes de gel sont toutefois à éviter.

La taille d’entretien

Seuls les sujets ayant atteint leur maturité peuvent en faire l’objet. Cette taille est entreprise régulièrement et principalement à l’issue des fortes gelées hivernales. Elle consiste à débarrasser la plante des branches mortes, endommagées ou malades. C’est l’occasion d’éliminer également les bourgeons. Elle procure une meilleure santé à l’arbre fruitier, à condition qu’elle soit bien faite. Pour sa réalisation, nous vous conseillons de solliciter l’aide d’un spécialiste en travaux d’élagage comme cet élagueur dans le Val d’Oise.

La taille de fructification

 Vous l’aurez compris, elle est réalisée dans le but d’améliorer la quantité et la qualité de la récolte. Dans un premier temps, l’arbre fruitier sera débarrassé de ses branches abimées et mortes. Les fruits momifiés seront également retirés. Ensuite, on procède à l’éclaircissage de l’arbre. Concrètement, les branches qui poussent vers le centre de l’arbre seront coupées afin que celui-ci bénéficie d’une bonne lumière. On gardera uniquement les branches pointant vers l’extérieur. Enfin, l’extrémité des branches conservées sera coupée. Procéder ainsi permettra à la sève de se répartir équitablement dans les branches latérales. Cela empêche également la formation des fruits sur les extrémités des branches, notamment, si celle-ci ne peut supporter leur poids.  

Carole Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *