Comment réagir suite à un cambriolage ?

Être cambriolé est une mauvaise expérience qui peut arriver à n’importe qui. Si cela vous arrive, il est préférable de mettre vos émotions de côté et de vous concentrer sur la récupération des biens volés et l’arrestation du voleur. Dans cet article, nous avons établi une liste de conseils éprouvés sur ce qu’il faut faire en cas de vol pour faciliter l’enquête, récupérer les biens volés et éviter d’être à nouveau victime de voleurs.

Ne soyez pas un héros, mais ne paniquez pas non plus

Si, en rentrant chez vous, vous trouvez la porte d’entrée ouverte ou la serrure forcée, il ne faut pas se précipiter. Après tout, les cambrioleurs sont peut-être encore dans la maison. Si vous entrez, vous bloquez leur seule issue, mettant votre vie en danger. Évitez de toucher la poignée de porte ou la sonnette ; les empreintes digitales des cambrioleurs pourraient s’y trouver. Ne paniquez pas. Appelez la police et continuez à surveiller la porte d’entrée depuis une distance sûre (par exemple, depuis un escalier plus haut ou derrière la porte de votre voisin).

N’essayez pas d’attraper les criminels ! En attendant l’arrivée de la police, votre tâche consiste à vous souvenir d’autant de détails que possible sur eux, afin de fournir une description plus tard. Visages, vêtements, taille, corpulence, sacs, modèle de véhicule et plaque d’immatriculation, autant de détails qui seront utiles pour les enquêtes ultérieures. Si vous pouvez prendre une photo des voleurs ou de leur véhicule sans vous mettre en danger, faites-le et donnez la photo à la police.

Comment parler à la police ?

Ne vous attendez pas à ce que votre cas soit une priorité absolue pour la police. Chaque jour, des dizaines de cambriolages sont enregistrés et le vôtre en fait partie. Vous devez porter plainte pour cambriolage dans un délai de 48 heures après les faits. Lorsque vous préparez une déclaration de vol, vous devez fournir aux agents de police le plus d’informations possible. Une liste détaillée des biens volés, tout signe de préparation au vol, les déclarations des témoins et les enregistrements vidéo des caméras de surveillance augmentent les chances d’attraper les voleurs. Si les voleurs ne sont pas appréhendés dans les 24 heures suivant le vol, les chances de les attraper diminuent de jour en jour. N’oubliez pas que le vôtre n’est pas différent d’un autre cambriolage, là encore, les cambrioleurs essaieront de se débarrasser des biens volés aussi vite que possible.

Vos propres enquêtes

Pendant que la police recherche les criminels, vous pouvez essayer de trouver les biens volés. Consultez les sites de petites annonces et rendez-vous dans les magasins d’occasion ou les prêteurs sur gage les plus proches. Assurez-vous d’avoir des documents pour les biens volés, et ne soyez pas pressé de jeter les documents relatifs aux équipements (surtout ceux qui sont chers) même après l’expiration de la garantie. De même, tout document ou photo prouvant la propriété d’antiquités, de prix et de bijoux sera utile.

Si vous avez la chance de trouver vos biens sur le marché, ne soyez pas pressé de les récupérer vous-même. Vous pourriez effrayer le vendeur (après tout, la vente de biens volés est punie par la loi) et risquer de perdre un avantage important sur la capture des voleurs. Agissez comme un acheteur normal : parlez au vendeur pour voir l’objet ou pour le faire mettre de côté. Puis se présenter avec la police et les documents prouvant la propriété.

Carole Auteur