Comment préserver la propreté d’une ville ?

Préserver la propreté de la ville est l’affaire de tous. Au quotidien, chaque habitant aspire à une meilleure qualité de vie. En y mettant du sien, il est possible de vivre dans une cité assainie, sans déchets ni pollution. Voici quelques gestes simples et efficaces pour conserver la propreté d’une commune.

Une ville propre : zoom sur les gestes citoyens

La propreté d’une métropole est la première image aperçue par les citoyens et les visiteurs. Chaque bon geste effectué contribue à l’hygiène générale. Dans cette perspective, des agents de service de propreté urbaine procèdent à l’assainissement de la ville quotidiennement. Ils ont pour mission de nettoyer (mécaniquement ou manuellement) les rues et les quartiers. Les détritus ramassés feront ensuite l’objet d’un tri sélectif. Mettre sur pied des campagnes de sensibilisation sur des actions écocitoyennes est une autre alternative intéressante. Cela consiste à informer et à éduquer les habitants sur l’importance de ne pas jeter les ordures n’importe où. Plusieurs supports peuvent être utilisés, comme les affiches, le mailing, etc.

Rappeler l’amende à payer en cas de non-respect des règlements sur la propreté est une autre manière de conscientiser les citoyens. Par exemple, en urinant sur un mur ou au sol, un citoyen encourt une amende s’élevant jusqu’à 150€. Aussi, il est important de suivre à la lettre les jours et horaires des collectes des déchets ménagers et des encombrants. Après la collecte, les bacs sont à rentrer. Les ordures ménagères sont également à jeter dans les conteneurs et les poubelles, et non près de ces derniers. On en profite pourinstaller des caches conteneurs pour déchets. Ces derniers étant hermétiques, cela empêche les odeurs nauséabondes de se disperser. Enfin, recycler les déchets, grâce aux nombreux points d’apport volontaire, est un autre geste écocitoyen.

Les bonnes raisons d’aménager les espaces publics

Avoir une cité propre consiste à apporter plus d’ergonomie aux espaces publics. Par définition, ces derniers sont des lieux accessibles gratuitement à tout un chacun. Ce sont des espaces où chaque citoyen peut circuler librement, mais surtout qui favorisent les interactions sociales. Dans cette optique, il faut installer les équipements urbains adéquats. Ainsi, les poubelles sont à répartir sur l’ensemble de la localité et les parcs. Cela évite aux citoyens de jeter leurs détritus au sol. Par la même occasion, on installe des corbeilles de tri pour inciter les gens à recycler au quotidien (papier, plastique et verre). Pour des rues assainies à long terme, on pose des distributeurs de sachets pour l’hygiène canine.

Ainsi, il y a moins de déjections canines dans les parcs, les centres urbains et les espaces collectifs en général. Également, pour vivre dans une ville sans pollution, on privilégie un moyen de transport écologique, comme le vélo. Dans cette perspective, on pose des supports de vélos dans toute la ville. Ils servent à ranger les bicyclettes en toute sécurité. Mais surtout, cela évite d’en trouver sur les poteaux. Enfin, pour une attente plus confortable des transports en commun, on peut aménager plus d’abris bus. De plus, ce type d’équipement urbain protège les citoyens, patientant à l’arrêt, des intempéries.

Fabienne Auteur