Matelas banquette : comment réussir sa confection

Comment confectionner votre propre matelas banquette ?

En ce qui concerne les accessoires pour intérieur, la banquette n’est plus à présenter et il faut dire qu’elle est plutôt tendance. À défaut de s’en procurer directement en magasin, il est également possible de la fabriquer vous-même. La bonne nouvelle, c’est que cette conception ne nécessite pas de grosses dépenses : vous pourrez donc la faire sans vous ruiner. Désirez-vous savoir comment confectionner votre propre matelas banquette ? Pour vous aider, découvrez ici les étapes et les astuces nécessaires pour la réalisation de cette tâche.

Mobilisez le matériel de travail nécessaire

Pour confectionner votre matelas banquette, vous devez avant tout disposer du matériel qu’il faut. En effet, étant donné que vous vous mettrez dans la peau d’un matelassier, il vous faudra rassembler tous les outils adéquats. Il s’agit notamment :

  • D’un tissu de votre choix,
  • De quelques carrés de mousse qui serviront au rembourrage,
  • D’une grosse agrafeuse,
  • Du galon et de la colle,
  • D’une paire de ciseaux,
  • D’une visseuse et des vis,
  • De la ouate pour la finition,
  • Du galon.

Une fois tous ces équipements réunis, vous pourrez passer à la confection de votre pièce de literie.

Choisissez la mousse pour le rembourrage de votre banquette

Pour faire un choix judicieux de la mousse de votre couchette, vous devrez être capable de connaître vos attentes en matière de résistance et de confort. Après l’identification de vos besoins, vous pourrez ensuite choisir entre une grande variété de mousses disponibles. Pour la conception de votre pièce de literie, il vous est possible d’utiliser la garniture que vous souhaitez.

À ce sujet, vous pourrez par exemple opter pour une mousse haute densité, réputée pour garantir une solidité et un support admirable. Elle est généralement d’une densité de trente kilogrammes par mètre cube et elle est en vente à un prix raisonnable. En dehors de ce type de mousse, vous pourrez également choisir une mousse haute résilience pour la réalisation de votre pièce de literie. Elle est appréciée pour sa capacité à retrouver sa forme initiale après utilisation. Grâce à sa structure, elle assure une bonne longévité à votre couchette, mais évite aussi au maximum les altérations.

Pour votre opération, vous pouvez également opter pour une garniture en copeaux de mousse pour votre matelas banquette. Il s’agit de petits morceaux provenant de diverses catégories de mousse, qui assurent une excellente densité. De ce fait, ils créent par la même occasion un bon confort.

Découpez la mousse choisie

Une fois que vous aurez trouvé la mousse que vous comptez utiliser, la prochaine étape de votre opération sera de la découper pour procéder à l’assemblage de votre couchette. Afin d’obtenir une pièce de literie dotée des mesures adéquates, confiez le découpage des blocs de mousse à un professionnel. Pour cela, rendez-vous dans un atelier de découpage de mousse. Vous pouvez également vous rendre sur Internet pour ce service. Vous découvrirez d’ailleurs que la découpe de mousse est moins chère lorsque vous optez pour ce dernier moyen.

De plus, vous pourrez y trouver une mousse de qualité et bien adaptée pour la réalisation de votre projet. En effet, les fabricants disposent toujours de diverses sortes de mousses que vous pourrez acheter. L’intérêt ici est que vous aurez la possibilité de choisir une mousse de la densité qui vous convient et que vous pourrez découper selon vos préférences.

Passez au remplissage

Après la découpe de la mousse, il faudra ensuite passer au bourrage ou au remplissage de la couche. Cette phase vous permettra d’assembler cette dernière et de faire la clôture des bordures. Si vous choisissez de confectionner une pièce de literie de 160×200 centimètres, il vous faudra tenir compte des indications suivantes :

  • Deux rectangles de 210×40 centimètres,
  • Deux rectangles de 170×210 centimètres,
  • Deux rectangles de 170×40 centimètres.

En ce qui concerne les bordures, vous devez compter dix centimètres en plus. Lors de cette confection, vous vous rendrez certainement compte que l’étape de l’assemblage s’avère plus ou moins complexe. Il faudra donc y accorder la plus grande attention afin d’obtenir la couchette escomptée et sur mesure.

Pour ce qui est relatif au montage proprement dit, commencez par surfiler le tissu. Servez-vous ensuite d’une machine à coudre pour réunir sur l’envers les cinq rectangles du coutil. Pour ce qui est du dernier rectangle de 170×40 centimètres, vous devez le coudre à la main. Avant de le faire, assurez-vous d’avoir retourné l’enveloppe du coutil et d’avoir introduit la mousse. Pour une excellente finition, gardez cette dernière en place avant de piquer le tissu avec une grosse aiguille à broder. Vous pouvez aussi ajouter un matelassage et des poignées si vous vous sentez plus à l’aise.

Finalisez votre travail

Après avoir réalisé chacune des étapes précédentes, vous pouvez à présent finaliser l’aspect de votre pièce de literie. Pour ce faire, il vous suffit d’étaler le textile, les épaisseurs de mousse et le tissu en couche. Après cela, il faudra tirer la toile de façon à ce qu’elle soit très bien tendue. Agrafez ensuite sur l’envers. Assurez-vous que le tissu est suffisamment tendu puis faites des retouches s’il le faut.

Pour plus d’esthétique, la couverture de votre couchette par le tissu doit être soignée et bien faite. Par conséquent, il faudra en premier lieu le découper selon les dimensions de la couche. Des mesures mal prises causeront des débordements ou un manque au niveau du revêtement de votre couchette. Pour une finition à la fois discrète et jolie, prenez le soin de poser le galon sur tout le tour de votre couche.

Ainsi, la confection de votre propre matelas banquette n’a rien de compliqué. Il vous suffit de disposer des bons outils et de savoir comment vous devez vous y prendre pour y arriver.

Carole Auteur