Choix du hérisson pour ramonage de cheminée

Le ramonage vise à éliminer les différents résidus qui s’accumulent dans les conduits de votre cheminée. Cette nécessite toutefois l’utilisation d’un outil spécifique pour les gratter et les enlever définitivement. Il s’agit notamment du hérisson qui est un tube métallique dont le bout est accessoirisé d’une brosse. Sa longueur est réglable de manière à atteindre l’autre bout de la cheminée. Le hérisson existe cependant en plusieurs matières en vue de s’adapter aux différents types de conduits à nettoyer. Le choix devra donc se faire minutieusement afin de garantir le résultat.

L’importance du hérisson

Pourquoi un hérisson et non pas un autre type d’outil pour le ramonage ? C’est simple. C’est le seul outil capable d’éliminer rapidement les résidus comme les suies, les bistres, les poussières ou les goudrons dans les conduits de cheminée. Étant donné que la brosse est facilement maniable, elle peut se charger de récurer les parois intérieures du conduit pour le nettoyer convenablement. Cela dit, l’utilisation du hérisson parait facile, mais nécessite beaucoup de savoir-faire et de technique spécifique. Le mieux c’est de faire appel à un professionnel en ramonage de cheminée comme ce ramoneur https://www.ramoneur-27-eure.fr/  pour un résultat optimal.

Le type de hérisson selon la matière du conduit

En général, les conduits de cheminée sont conçus en une structure différente, soit maçonnés soit en tubage. De plus, l’utilisation du hérisson dépend du type de conduit de votre cheminée. Étant donné que les conduits maçonnés sont bâtis en brique ou en béton, vous devriez donc effectuer un ramonage avec un hérisson plus solide et résistant tel que l’acier ou l’inox. Tandis que si vous avez un conduit en tubage, le plus prudent serait d’opter pour un hérisson en plastique ou en nylon qui serait plus souple et flexible. De plus, il serait plus pratique surtout pour les formes ovales ou arrondies.

Les éléments à prendre en compte sur le choix du hérisson de ramonage

Une fois que vous aurez fait le point sur le hérisson qui convient le mieux à votre cheminée, vous devriez aussi prendre en compte de certains points importants. Il s’agit notamment de la longueur du conduit, de son diamètre ainsi que de sa section.

Il est nécessaire d’évaluer la longueur exacte de votre conduit afin de bien définir le nombre de rallonges à utiliser sur le tube du hérisson. Il en est de même pour son diamètre. Notamment, les hérissons devraient avoir les mêmes mesures que le conduit afin qu’il puisse frotter soigneusement tous les moindres recoins de la paroi intérieure. De plus, il peut s’étaler de 80 mm en 125mm, voire jusqu’à 250 mm.

Et pour finir, en prenant en compte la section du conduit, vous pouvez choisir la forme du hérisson adéquat soit en forme : carré, rond, ovale, rectangulaire.

Le choix de la canne de ramonage

La canne de ramonage fait partie des éléments essentiels pour réussir un ramonage de cheminée. De plus, il existe différentes formes de canne qui varie selon la structure, la forme ainsi que la hauteur de votre conduit. Elle peut être soit en plastique soit en acier. Pour les conduits à plusieurs couches par exemple, il faut choisir une canne de ramonage dotée d’une grande souplesse.

Pour finir, il convient de signaler que tout comme les hérissons, le choix des bûches de ramonage doit également se faire en fonction du besoin de la cheminée à ramoner. Si besoin est, demandez à votre ramoneur.

Carole Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *