5 facteurs qui influent sur le type de bardeau de toit

Que votre toit actuel ait besoin d’être remplacé ou que vous envisagiez des options de conception, le choix des bardeaux est une décision importante. Les alternatives ne manquent pas en ce qui concerne les matériaux et les styles de toiture, chacun ayant ses propres forces et faiblesses.

Combien vous paierez pour divers matériaux de bardeaux de toit et l’installation n’est que la pointe de l’iceberg. Il y a plusieurs facteurs clés à considérer pour décider du meilleur matériau de toiture pour votre maison.

1.       Combien coûtent les bardeaux de toit ?

La plupart des propriétaires paient entre 3 800 € et 8 500 € pour un nouveau toit. Lors de la budgétisation, gardez à l’esprit que le coût de l’installation et de la main-d’œuvre, ainsi que le coût du matériau lui-même, auront un impact sur les résultats obtenus.

Vous devrez également tenir compte de la superficie totale en pieds carrés que couvriront vos nouveaux bardeaux. Si vous avez une grande surface de toit à couvrir, vous pouvez envisager d’opter pour des matériaux moins chers.

2.      Quelles sont la pente et la hauteur de votre toit ?

La pente fait référence à l’angle de votre toit et est normalement mesurée avec deux dimensions différentes à savoir l’élévation ou la hauteur de votre toit, et sa longueur. À titre d’exemple, une pente dite de 4:12 indique qu’un toit s’élève de 4 pouces et s’étend sur 12 pouces.

Selon la pente de votre toit, elle ne peut pas convenir aux types de bardeaux de toit plus lourds, tels que les tuiles d’ardoise ou d’argile. Veillez à ne pas négliger cette information lorsque vous êtes sur le point de faire appel à un professionnel dans le domaine de la couverture à l’exemple de ce celuiqui se trouve sur https://www.charpentier-couvreur-37.fr/ .

3.      Quelles sont les limites de poids de votre structure ?

Les poids des matériaux de bardeaux varient considérablement. C’est pourquoi il est important de savoir quel poids la structure de votre maison peut supporter en toute sécurité avant de prendre une décision.

Les bâtiments disposent d’une certaine tolérance en charge permanente ou le poids de la structure du toit. Si la charge permanente est dépassée, la structure ne pourra pas supporter son propre poids.

4.     Comment votre climat local affectera-t-il le nouveau toit ?

Pensez aux conditions météorologiques dans votre région pendant le processus de sélection des matériaux. Les vents extrêmes peuvent déchirer des bardeaux plus légers, tandis que la neige abondante peut ajouter un poids dangereux aux toits déjà alourdis par des matériaux lourds.

En outre, certains matériaux de toiture, tels que le métal, ont des propriétés de réflexion du soleil ou de refroidissement qui les rendent utiles dans les climats chauds. L’ardoise et l’argile résistent également très bien à la chaleur et au feu, et sont utilisées dans certaines zones côtières pour leur résistance aux vents violents.

5.      Comment choisirez-vous une couleur de toit ?

Personne ne veut que son toit entre en conflit avec le reste de sa maison. Lors du choix des bardeaux, jetez un œil aux couleurs disponibles pour chaque matériau. Les bardeaux d’asphalte standard et les tuiles d’ardoise ont tendance à être disponibles avec une couleur noire, grise et neutre. Cela dit, le métal peut être peint dans une grande variété de nuances. En règle générale, les bardeaux plus foncés et plus neutres se marient bien avec le revêtement blanc et blanc cassé, ainsi qu’avec la brique rouge. N’oubliez pas que certaines associations de propriétaires ont des règlements sur les couleurs acceptables. Vérifiez si l’une de ces règles s’applique à votre maison avant de choisir une palette de couleurs.

Carole Auteur