Quel chauffage pour maison en bois ?

Il faut comprendre que « maison en bois » est une appellation très vague, mais on peut la définir comme une habitation dont la construction a été réalisée avec du bois des forêts, un matériau naturel et écologique. On peut alors parler de maison en ossature en bois, de maison en madrier de bois ou de maison en bois moderne en CLT. Peu importe le type d’habitation que vous avez, elle doit être dans le respect de la réglementation thermique 2012 pour ce qui est de sa consommation énergétique. Cette réglementation souligne que sa consommation en énergie doit se situer entre 40 et 65 kilowatts par mètre carré par an. Ceci dit qu’en termes de chauffage, vous ne pouvez pas vous permettre n’importe quelle solution.

Si vous optez pour une poêle ou un foyer, vous devez vous assurer que leur chambre de combustion ait un système fermeture hermétique pour éviter le refoulement d’air. Le dispositif de captation d’air ne doit donc pas reposer uniquement dans le volume chauffé, mais il doit aussi être capable de capteur de l’air en dehors de l’habitation. Le système de chauffage doit également avoir un thermostat électronique. Si vous choisissez un chauffage avec une régulation automatique, vous pouvez en faire votre système de chauffage principal si la surface habitable est moins de 100 m². Si vous avez une plus grande maison en bois, vous devez prendre une autre énergie pour le chauffage de la maison. Au cas où le chauffage n’a pas de régulation thermique, vous ne pouvez pas non plus en faire un chauffage principal et vous êtes obligé de prendre un autre chauffage principal avec un système d’arrêt et un thermostat.

Le poêle à granulés

Selon le conseil d’un expert en rénovation d’appartement à toulouse, que ce soit pour une maison en bois ou un autre type de construction, le poêle à granulés ou le poêle à pellets convainc de nombreux ménages et c’est le numéro un dans la catégorie du chauffage bois. Son point fort est qu’on est moins exposé à la corvée des bûches. Ce chauffage en bois a un réservoir de granulés intégré, ce qui lui permet d’avoir une plus grande autonomie. Vous pouvez même trouver sur le marché un poêle à granulés avec un réservoir de plus de 20 kg, ce qui devrait vous tenir sur deux jours.

Les fabricants de ce secteur ne cessent d’ailleurs d’apporter des améliorations aux poêles à pellets. Il y a des modèles qui arrêtent automatiquement la combustion quand la température indiquée est atteinte. Comme on utilise des résidus de bois et de sciures, ne vous attendez pas à avoir une combustion identique à celle des bûches. Ce combustible reste moins cher, ce qui vous fera des économies à l’utilisation.

Si vous tenez à avoir la flambée avec les buches, vous pouvez opter pour le poêle à bois mixte. En combustible, vous avez à la fois les granulés et les bûches, mais vous pourrez les utiliser indifféremment. Vous pouvez par exemple avoir recours aux bûches le soir lorsque les températures sont vraiment au plus bas et les granulés dans la journée pour maintenir la maison à la bonne température.

La pompe à chaleur

Ce dispositif sera installé à l’extérieur de la maison en bois et la transmission de la chaleur à l’intérieur se fera par le compresseur. Si vous êtes soucieux de l’esthétique de votre intérieur, ce système de chauffage peut vous séduire, car la grande partie de l’installation sera à l’extérieur.

Lorsqu’on parle de pompe à chaleur, il y a deux modèles. Il y a celui qui fonctionne par aérothermie. Ce dernier a recours à l’air et à l’eau : il prélève les calories de l’air pour faire tourner le système de chauffage. Dans cette catégorie, il y a des modèles plus design qui sont démunis de capteurs, mais qui utilisent les unités intégrales murales ou les consoles attachées à une unité extérieure. Il y a aussi la pompe à chaleur qui combine le sol et l’eau pour son fonctionnement : c’est le modèle par géothermie et par ses capteurs, il prend les calories du sol ou de la nappe phréatique.

Carole Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *