Les mesures de sécurité à prendre avant l’élagage

Comme tous les autres métiers, les travaux d’élagage comprennent aussi des risques liés à la réalisation. Les chutes de débris, l’utilisation de matériels inadéquats et des techniques inappropriés sont des facteurs de risque. C’est pour cette raison qu’il est important d’engager un élagueur professionnel. Bien entendu, certains accidents peuvent être évités, et pour ce faire, il est indispensable de prendre quelques mesures. Quelles sont alors les précautions concernant les travaux d’élagage ?

Le choix des bons matériels

En faisant appel à cet élagueur professionnel, il saura identifier les outils adéquats par rapport au chantier. En premier lieu, l’élagage et l’abatage nécessitent le port des équipements de protection individuelle. Ces ÉPIs comprennent souvent : le casque, les gants de protection, les lunettes, la protection auditive, la combinaison, les manchettes anti-coupure, le harnais des grimpeurs. Avant de commencer les travaux, il doit vérifier les matériels qui, généralement, suivent des normes de qualité et de performance. Les matériels doivent être en bon état pour assurer la sécurité.

Les outils qui sont utilisés pour l’élagage sont nombreux. Il faut bien choisir en fonction des travaux. Les escaliers sont dangereux lorsqu’ils sont combinés avec la manipulation d’une tronçonneuse. Pour les branches en hauteur il est conseillé d’utiliser une nacelle élévatrice et auto stabilisatrice. Généralement, les outils sont :

  • La corde
  • Le harnais
  • Les mousquetons et attaches
  • Les griffes
  • La nacelle
  • La tronçonneuse ou le sécateur

Il existe d’autres matériels envisageables comme le broyeur de végétaux. Les matériels varient en fonction de l’ampleur des travaux. Les matériels peuvent également être personnalisés selon les désirs et techniques de son utilisateur. Cependant, cette personnalisation ne doit pas avoir un effet sur le niveau de sécurité et la performance du matériel.

Détermination de la zone de chute

La chute des branches constitue souvent l’origine de nombreux accidents matériels ou corporels lors de travaux d’élagage. Faire appel à un élagueur professionnel revient à mener une étude de faisabilité des travaux. Cette technique intègre l’identification de la zone de chute. La sécurisation de la zone est importante afin d’éviter tout éventuel accident. Bien entendu, Des mesures spécifiques doivent être prises lorsque la zone de chute soit près des routes, des bâtiments, des fils et câbles électriques.  La zone de chute est déterminée et répartie à partir l’endroit de l’entaille.

La sécurisation de la zone de chute peut être l’installation des bâches ou la déconnexion des circuits électriques pendant la durée du travail. L’autorisation au préalable par les responsables des sites électriques est indispensable.

Les règlementations concernant les travaux d’élagage

il est toujours important de prendre connaissance des règles et des obligations. En effet,  le non-respect de ces obligations est passible d’amende ou d’avertissement. Certains travaux nécessitent l’acquisition d’une autorisation. Dans certaines régions, la hauteur des branches est souvent régie par la commune.

Ensuite, il faut prévenir l’entourage au sujet des désagréments possibles pendant les travaux. Certains travaux pourront nécessiter une intervention chez le voisin. L’autorisation de ce dernier est donc dans ce cas obligatoire.

En matière d’assurance, il faut étudier son contrat. Évidemment, certains contrats d’assurance ne prennent pas en charge les accidents causés par les travaux d’élagage. Les accidents peuvent être physiques ou matériels.

Carole Auteur