Cacher les imperfections grâce à la dermo-esthétique correctrice

La dermo-esthétique correctrice est aussi appelée dermopigmentation réparatrice. Elle possède les mêmes principes que le maquillage permanent. Cette pratique consiste à introduire sous la partie superficielle de la peau des pigments colorés. Ils sont insérés à 2 mm sous l’épiderme. Grâce au large panel de teinte de pigment, il est actuellement possible de camoufler les cicatrices et de dissimuler certaines imperfections de la peau.

Qu’est-ce que la dermo-esthétique correctrice ?

La dermo-esthétique correctrice est dérivée de la dermopigmentation esthétique, mais son but principal est de corriger et restaurer certaines parties du corps pour conserver la beauté et la physionomie. Par ailleurs, l’effet est très proche du naturel. Pour réussir cette pratique, une prise en charge globale de la cliente avec une écoute active est essentielle. Cette pratique permet de redessiner et colorer la peau (aréole mammaire après traitement de cancer du sein) après certains actes chirurgicaux ou médicaux.

Cependant, pratiquer cette méthode est loin de se limiter sur les cas des cicatrices post-chirurgicaux. Nombreuses personnes peuvent l’opter pour avoir un corps sublime, peu importe la raison. Le vitiligo stabilisé par exemple ou les brûlures peuvent tous être maitrisés par la dermo-esthétique correctrice. Elle corrige alors toute sorte d’achromie de la peau qu’elle soit d’origine médicale ou chirurgicale. Cette pigmentation offre un résultat trompe-œil et un effet réaliste. Pour discerner les dépigmentations de manière efficace, des techniques innovantes sont mises en place. Le rendu dure plusieurs années, mais certaines retouches seront nécessaires. Sachez que faire appel à cette technique performante est bénéfique pour rétablir l’estime de soi, particulièrement pour les patients qui souffrent d’alopécie ou perte de cheveux et ceux qui ont été victimes d’une chimiothérapie.

La réalisation de la technique de dermo-esthétique correctrice

La dermopigmentation réparatrice est un soin de beauté qui contribue à corriger des accidents cutanés. Afin de bénéficier de cette pratique, il est essentiel de se rapprocher d’un centre spécialisé. La prestation des professionnels au sein de ces centres ne se limite pas au maquillage permanent. Ils se soucient aussi du bien-être de ses patients qui sont victimes de maladie de la peau, de certains accidents cutanés ou d’autres faits qui ont laissé des traces. Cette dermopigmentation correctrice corrige efficacement les marques disgracieuses du visage et du corps. Elle camoufle les cicatrices et l’alopécie. En plus de tout cela, les effets chirurgicaux désagréables après un cancer du sein seront aussi réparés. En gros, elle offre de grands atouts pour retrouver confiance en soi. Grâce à des méthodes de pointe et au sérieux des praticiens spécialistes en dermopigmentation, vous n’allez pas être déçu.

La séance implique l’intégration d’une aiguille fine et d’un pigment minéral hypoallergénique dans la peau, sous l’épiderme. Cette insertion permet d’améliorer et de contourner les sourcils, le ras du cil ou les lèvres. Durant la procédure l’esthéticienne porte des gants stériles pour prévenir la propagation de germes. La réalisation de cette pigmentation est différente de celle du tatouage du fait que l’utilisation d’un pigment spécial au lieu de l’encre de tatouage habituel. Aussi, elle est moins invasive que les tatouages ordinaires. Également, les appareils utilisés sont bien plus spécialisés.

Carole Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *