Évolution des fauteuils roulants

Le fauteuil roulant est le plus populaire des moyens de déplacement pour les personnes à mobilité réduite. Elle permet un transport assis sans effort de la part de la personne. Focus sur l’évolution des fauteuils roulants et leurs usages.

L’histoire du premier fauteuil roulant

La version antique du fauteuil roulant que l’on retrouve sur une gravure était en Chine vers l’an 525 av. J.-C. Ce fauteuil était utilisé pour aider les malades et les paralysés à se rendre à la fontaine de Jouvence. À l’époque, on appelait le fauteuil roulant « chaise avec des roues ». Au début, le fauteuil roulant avait une mauvaise image qui, au fil du temps, s’est transformée en objet innovant et technologique. Depuis, les fabricants ne cessent de l’améliorer avec des technicités importantes adaptées aux différents besoins des personnes en situation de handicap. Rien qu’en France, il existe actuellement 450 modèles proposés par une cinquantaine de fabricants.

Les fauteuils roulants manuels

On retrouve les premiers fauteuils roulants manuels vers le 16e siècle. À l’époque, le style et le mécanisme étaient encore rudimentaires, mais très fonctionnels pour le déplacement des personnes handicapées. Le poids du fauteuil pouvait aller jusqu’à 20 kg contre 8 kg actuellement. Cette légèreté est due au remplacement par des matériaux spécifiques comme l’acier, le titane ou le carbone, mais aussi à la rénovation des tubes. L’épaisseur des tubes a été revisitée selon l’usage du fauteuil. Ces différentes révisions améliorent le transport du fauteuil roulant, mais apportent aussi du confort et plus de liberté de mouvement au quotidien.

Les fauteuils roulants électriques

Les premiers fauteuils roulants électriques pouvaient peser jusqu’à 150 kg à l’époque et leur batterie n’était pas assez autonome. De nos jours, un fauteuil roulant électrique pèse en moyenne 60 kg grâce à la révision des métaux en titane et carbone. Avec l’avancée technologique, il est plus léger et possède une grande autonomie de batterie allant jusqu’à 15 km minimum. De plus, il y a la version pliable créée par les ingénieurs afin de pouvoir voyager sans soucis et sans encombrement. Les roues ont été par ailleurs changées en tout terrain pour faciliter l’usage extérieur. De nombreux sites proposent des fauteuils roulants électriques comme la boutique Acekare, une boutique spécialisée dans la vente de matériels pour les PMR. Elle suggère des modèles de fauteuils roulants électriques modernes et innovants. Vous pourrez alors choisir parmi un large choix de fauteuil roulant et prendre le modèle qui vous correspondrez le plus.

Les fauteuils roulants pour le handisport

Les fauteuils roulants pour le handisport sont adaptés aux personnes en situation de handicap qui aiment pratiquer du sport. Ils sont souvent électriques ou mécaniques. Ce sont des fauteuils de compétition qui sont plus légers et plus maniables que les fauteuils classiques. Les fauteuils roulants pour le handisport ont des design et des équipements différents selon le sport pratiqué. Il y a des modèles dessinés pour le handibasket, d’autres pour le tennis handisport et un autre pour l’athlétisme en fauteuil. Les fauteuils pour le handisport sont étudiés et fabriqués de sorte à être indestructibles tout en étant très pratiques pour la personne handicapée sportive.

Les fauteuils roulants adaptés aux personnes âgées

Le fauteuil roulant pour personne âgée est un appareil destiné à la mobilité des seniors. Il est souvent électrique. Le choix du fauteuil varie selon la capacité musculaire et les conditions physiques de la personne. Dans tous les cas, il vaut mieux opter pour un modèle léger, facile à utiliser, adapté au mode de vie et à l’usage fréquent de la personne âgée, bref un fauteuil roulant qui facilite son quotidien.

Les assistances électriques à propulsion

Ce sont des équipements récents qui ne sont pas encore très répandus. Le concept garde l’aspect visuel du fauteuil roulant manuel, mais sur des roues avec un moteur et une batterie. Toutefois, il ne faut pas confondre le fauteuil à propulsion avec le modèle doté de système de motorisation. Le modèle à propulsion permet aux personnes ayant des membres supérieurs faibles comme les tétraplégiques de continuer à rouler en fauteuil roulant manuel plutôt qu’en fauteuil électrique. Psychologiquement, la personne tétraplégique ou ayant une maladie neuromusculaire ressent moins son incapacité en roulant avec ce type de machine; et ne transpire plus lors des déplacements même sur un long trajet. De plus, l’ergonomie et le design ainsi que sa fonctionnalité sont les véritables atouts du fauteuil roulant à propulsion.

Carole Auteur